Des pigments de couleurs sont ajoutés à la base de béton, afin d’obtenir différentes teintes. Ce processus nécessite plusieurs étapes afin d’obtenir un résultat optimal. Le béton garde les mêmes propriétés qu’un béton non teinté.

Le béton teinté dans la masse est un béton auquel des pigments de couleurs ont été ajoutés. La teinte des bétons bruts de démoulage dépend principalement des constituants les plus fins : pigments, ciments, fillers, sables. La teinte des bétons traités (surfaces lavées, désactivées, sablées, bouchardées, polies) est davantage liée à la couleur des sables et des gravillons.

Le béton teinté est obtenu par l’adjonction d’oxydes métalliques pigmentés (en majorité de l’oxyde de fer). Les pigments utilisés sont sous forme de poudre, de granulés très fins ou de liquides. Le dosage se situe généralement entre 0,5 – 5 % environ du poids du ciment. Un dosage plus élevé ne renforce pas la teinte, mais peut éventuellement diminuer la qualité du béton.

Les teintes courantes sont :

  • Jaune oxyde de fer
  • Rouge/brun oxyde de fer
  • Noir oxyde de fer
  • Vert oxyde de chrome
  • Blanc (dioxyde de titane; utilisé pour rendre le béton plus clair)

L’effet des teintes peut être amélioré par l’utilisation de:

  • Granulats plus clairs ou ciment blanc
  • Certains types de coffrages                         

Recommandations

Facteurs importants pour une teinte et une surface impeccables des ouvrages en béton:

  • Essais préalables et évaluation des résultats
  • Un flux de travail constant durant les travaux de bétonnage. Les paramètres des essais préalables doivent être respectés.
  • Teneur en eau constante du mélange du béton.
  • Le coffrage, qui a une influence importante sur l’aspect esthétique du béton apparent, doit être déterminé durant les essais préalables.