L’imperméabilité de ce béton est améliorée grâce à l’addition d’adjuvants aux propriétés hydrofuges. La résistance mécanique est ainsi augmentée.

Le béton étanche se définit par une étanchéité et imperméabilité à l’eau.

Un béton étanche à l’eau est un béton dense avec une courbe granulométrique appropriée et une porosité capillaire réduite. 

Les facteurs déterminants pour la porosité capillaire sont le rapport eau/ liant ainsi que la teneur et le type de pouzzolanes ou de matériaux hydrauliques latents. Un fluidifiant puissant est utilisé afin d’abaisser le rapport eau/liant et procurer au béton une bonne ouvrabilité.

Les pores capillaires représentent des voies d’entrée possibles pour l’eau dans le béton. En utilisant un deuxième additif, le calcium présent dans la pâte de ciment produit une couche hydrofuge dans les pores capillaires et offre une protection efficace.

Le béton doit être mis en place conformément aux procédures de bétonnage éprouvées. Une exécution précise des joints (joints de dilatation, joints de construction) est la clé pour la réalisation d’une structure étanche à l’eau. Les étapes de bétonnage et les dimensions des champs doivent être pris en considération afin de réduire le risque de formation de fissures dues au retrait. 

Mise en œuvre 

  • Pour la fabrication d’un béton étanche à l’eau, il est recommandé d’utiliser un béton de consistance molle
  • Veiller à avoir un compactage soigné et correcte du béton 
  • Il est indispensable de procéder à un traitement de cure immédiat et intensif